Un motard en état d’ivresse roule à 190 km/h sur l’A20

Le dimanche 14 avril 2019, un motard a été intercepté par le peloton motorisé de Bessines-sur-Gartempe (Haute-Vienne) sur l’autoroute A20, alors qu’il roulait à 190 km/h. Le test d’alcoolémie a révélé un taux d’alcool de 0.7 g par litre de sang. 

Homo luzonensis : un chercheur poitevin a participé aux recherches sur la nouvelle espèce humaine

Guillaume Daver, un chercheur de l’université de Poitiers a participé aux recherches sur la découverte d’une nouvelle espèce humaine  sur une île des Philippines. L’Homo luzonensis vivait il y a plus de 50 000 ans sur l’île de Luçon et était probablement à la fois bipède et arboricole.

 

5ème forum des associations les 7 et 8 septembre

Vous avez jusqu’au 12 mai inclus pour déposer votre candidature.

Pour la 5e année consécutive, la Ville de Limoges organise le forum des associations les 7 et 8 septembre 2019 sur le site de l’ancienne caserne Marceau, 64 rue Armand Barbès à Limoges. Comme chaque année, son accès sera gratuit et ouvert au public de 10h à 20h le samedi et jusqu’à 18h le dimanche.

Afin de valoriser la richesse de son tissu associatif et de permettre au plus grand nombre d’associations de se faire connaître, ce forum propose aux Limougeauds de venir rencontrer les associations de la ville et de découvrir la multitude de leurs activités.

Organisé dans le cadre de la politique d’aide à la vie associative souhaitée par la municipalité, le forum présentera à nouveau tous les domaines associatifs et permettra aux visiteurs d’assister à de nombreuses démonstrations et d’adhérer aux associations présentes.

À partir du 28 mars et jusqu’au 12 mai 2019 avant minuit, les associations désireuses de participer à la 5e édition de ce grand rendez-vous doivent remplir un formulaire de candidature.

Déposer votre candidature

ATTENTION : le dépôt de candidature ne vaut pas inscription.
Une réponse vous sera apportée par mail entre le 17 et le 28 juin 2019.
Contact : forumasso@ville-limoges.fr

Limoges Block Party

Dans toute la ville du 3 au 13 avril

Du 3 au 13 avril, la Ville de Limoges propose la 6° édition de la biennale Cultures Urbaines de Limoges devenue Limoges Block Party. Au programme, du graff, de la danse, des concerts, des expositions, des ateliers et des battles !

Cet événement consacré aux cultures urbaines promet de nombreux rendez-vous, pendant dix jours, conçus par de nombreux partenaires autour de l’association MultiFa7 et des Centres culturels municipaux (CCM) de Limoges.

 

Téléchargez le programme complet

Projet d’écoquartier des Portes-Ferrées

Concertation avec les habitants du 1er avril au 28 juin 2019

La Ville de Limoges a engagé un projet de renouvellement urbain du quartier des Portes‑Ferrées en partenariat avec Limoges Métropole, Limoges habitat, l’État et ses partenaires. Dans ce cadre, une concertation avec les habitants est organisée du 1er avril au 28 juin 2019.

À compter du 1er avril les Limougeauds qui le souhaitent pourront consulter le dossier de présentation et donner leur avis sur ce projet de renouvellement urbain qui a reçu, l’année dernière, le label ÉcoQuartier par le ministère de la Cohésion des Territoires.

Ce dossier, ainsi que le registre de concertation sera mis à disposition du public jusqu’au 28 juin :

– à l’hôtel de ville (direction de l’action foncière et immobiliaire), du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h.
– à l’antenne-mairie Limoges Sud Romanet (48 rue Bernart de Ventadour), le matin du mardi au vendredi de 8h30 à 12h30 et le samedi de 9h à 12h.

Le projet d’écoquartier des Portes-Ferrées a pour ambition de :
• construire de nouveaux habitats sous la forme de maisons de ville et de petits collectifs (après la démolition d’environ 200 logements sociaux dégradés situés le long de la rue des Portes‑Ferrées) ;
• de rénover l’habitat social qui sera conservé rue DomnoletLafarge ; • de restructurer le quartier autour d’un parc urbain paysager irriguant l’ensemble du quartier et le reliant aux bords de Vienne et au centre-ville.

 

Renseignements :
Direction du développement urbain
05 55 45 98 32

 

Lire à Limoges 2019

300 auteurs au rendez-vous du 3 au 5 mai

Du 3 au 5 mai 2019, la Ville de Limoges, avec son Salon Lire à Limoges, accueillera près de 300 auteurs sous le chapiteau du Champ-de-juillet. Le public sera invité à venir les rencontrer autour de dédicaces, mais également à travers plus de soixante-dix rencontres gratuites dont des tables rondes, grands entretiens et animations variées.
Réunis autour des grandes thématiques de l’édition 2019, la famille, l’hospitalité, le polar ou encore les destins de femmes, les auteurs échangeront ensemble et avec le public, lors de rendez-vous exceptionnels, inédits ou bien plus intimistes.

La famille

La famille est l’un des thèmes de prédilection par excellence du roman, de tout temps, mais elle représente un motif et un moteur  particulièrement présents dans les rentrées littéraires de l’automne 2018 et de janvier 2019.  Qu’il s’agisse de question d’identité, de quête des origines, d’héritage, d’amour filial, de maternité contrariée, de la sortie de l’enfance et du monde de l’adolescence, d’émancipation, d’hommage, de secrets de famille, du désir d’enfant, mais aussi de compétition fratricide, ou encore de la perte, de multiples sujets familiaux seront abordés.
Nombreux seront les auteurs présents sous le chapiteau, à partager cette thématique : David Foenkinos, Président de Lire à Limoges 2019 avec la sortie de son nouveau roman noir Deux sœurs (Gallimard). À ses côtés, les invités d’honneur Marie-Aude Murail, Cali, Marie  Desplechin et Serge Bloch, mais aussi Franck Bouysse, Roselyne Bachelot, Henri Lopes, Isabelle Desesquelles, Anne-Laure Bondoux et bien d’autres partageront leur actualité au travers de nombreux rendez-vous.

Lecture et rencontre illustrées – Marie Desplechin et Serge Bloch
Samedi 4 Mai, 11h – Le Forum (sous le chapiteau)

La romancière jeunesse et l’illustrateur de presse célèbres cosignent avec brio, l’une à la plume, l’autre au dessin, un récit tendre sur la jeunesse de l’illustrateur. Un monde surgit, celui de la famille Bloch dans l’Alsace des années 60, que l’enfant semble avoir scrupuleusement observé et que les auteurs retranscrivent avec humour dans La rue de l’ours (L’iconoclaste).

L’hospitalité

L’hospitalité, thème éminemment actuel, sera en premier lieu celui de la grande Masterclass Limoges Philosophe ! du vendredi à 14h à l’Opéra de Limoges, en présence de lycéens, organisée en partenariat avec Philosophie Magazine, et en compagnie de l’invitée 2019, la philosophe Fabienne Brugère. D’autres débats auront lieu autour de la question, les samedi et dimanche, notamment en présence de personnalités comme Isabelle Coutant, sociologue au CNRS et Pascal Brice, Directeur général de l’Office Français de Protection des
Réfugiés et Apatrides (Ofpra).

Lecture-performance Les confidences de Marie Nimier, illustrée en direct par Régis Lejonc
Vendredi 3 Mai, à 14h – La Causerie (sous le chapiteau)

À travers un « appel à confidences », l’auteure Marie Nimier, yeux bandés, recueille les histoires, anecdotes, souvenirs et secrets, de volontaires, prêts à se livrer, lors de cette expérience particulière. La multitude et la diversité des voix font finalement émerger l’histoire intime de l’auteure, qu’elle doit à son tour confier. Cette lecture, illustrée en direct par Régis Lejonc, sera suivie par une rencontre avec Marie Nimier et un échange avec le public.

Le polar

Lire à Limoges fera également la part belle au polar, avec un espace dédié et plus de trente auteurs présents parmi lesquels Franck Thilliez, Olivier Norek, Hervé le Corre, Niko Tackian, Henri Loevenbruck et Zoé Shepard.
La collection des Arènes EquinoX, dirigée par Aurélien Masson présent à Limoges pour l’occasion, sera mise à l’honneur cette année, avec quelques uns de ses auteurs phares : Dominique Manotti, Benoit Philippon et Ingrid Astier.

Grande rencontre polar autour de la collection à l’honneur cette année, EquinoX (ed. Les Arènes)
Samedi 4 Mai, à 14h – Causerie (sous le chapiteau)

Avec Aurélien Masson, directeur de collection et les auteurs Dominique Manotti, Ingrid Astier et Benoît Philippon « L’équinoxe désigne ce moment précis où le jour est égal à la nuit, où le blanc et le noir s’entremêlent et les frontières se troublent.» écrit Aurélien Masson, pour présenter la collection polar EquinoX, qu’il a fondé aux Arènes et qu’il dirige. Il viendra nous parler de sa vision du roman noir, qu’il partage avec les auteurs emblématiques de sa maison, présents également pour l’occasion : Dominique Manotti, Ingrid Astier et Benoît Philippon.
Avec des auteures romancières comme, entre autres, Dominique de Saint Pern, Sophie Brocas, Hoai Huong Nguyen, Catherine Ecole-Boivin, Inès Benaroya, ou encore Anne-France Dautheville, première femme à avoir fait le tour du monde à moto, Sophie Rosemont qui (re)met à leur place les figures féminines du Rock, et notre philosophe Fabienne Brugère qui consacre son dernier ouvrage au féminisme, les destins de femme(s) seront célébrés.

Rencontre avec Florence Cestac
Samedi 4 Mai, à 16h – Le Café Popu (sous le chapiteau)

Grand Prix d’Angoulême en 2000, Florence Cestac est dessinatrice et illustratrice. Elle a co-fondé les Editions Futuropolis en 1974, maison qui voulait proposer une vision plus artistique de la bande dessinée et de ses auteurs. Autrice tout aussi à l’aise pour parler à la jeunesse qu’évoquer des problèmes d’adultes, Florence Cestac, s’est toujours engagée dans la reconnaissance du métier d’auteurs et pour les droits des femmes.

Quelques premiers rendez-vous phares des invités d’honneur

Cette année, 17 invités d’honneur seront aux côtés du président David Foenkinos lors des trois jours de la manifestation. Tous participeront à des temps forts autour des grands thèmes de Lire à Limoges.

Grand entretien avec Laurent Gounelle
Samedi 4 mai, à 14h – Opéra de Limoges

Depuis plus de dix ans, chaque livre de Laurent Gounelle est un best-seller. L’auteur, traduit dans le monde entier, viendra rencontrer ses lecteurs à l’Opéra le samedi et parlera de son dernier roman Je te promets la liberté.

Grand entretien avec Franck Thilliez
Dimanche 5 Mai, à 15h30 – Opéra de Limoges

Venez rencontrer le maître du polar, Franck Thilliez, dont le dernier livre, Luca, sortira le 2 mai, la veille de l’ouverture de Lire à
Limoges. Evénement !

Grand entretien avec Raphaëlle Giordano
Dimanche 5 Mai, à 14h30 – Opéra de Limoges

L’auteure star Raphaëlle Giordano sera en rencontre exceptionnelle à l’Opéra le dimanche après-midi et viendra parler de son
nouveau roman Cupidon a des ailes en carton.

Du Petit Nicolas au monde de Lucrèce, l’héritage de René Goscinny – Catel et Anne Goscinny
Dimanche 5 Mai, à 16h | Le Forum (sous le chapiteau)

Après Le Petit Nicolas, vision de l’enfance et de son quotidien dans les années 60, Anne Goscinny et Catel nous livrent une version
moderne de la vie d’une adolescente, Lucrèce ! Comment arriver à parler de l’adolescence, à trouver les mots et les images justes,
celles qui touchent quand on est la fille d’un des plus grands scénaristes et dialoguistes du XXème siècle ?

 

Plus d’informations et programmation à partir du 4 avril sur lire.limoges.fr

 

Consultez la liste des auteurs présents

 

 »Réinventons nos coeurs de ville »

Limoges, lauréate de l’appel à projet

À l’occasion de la Rencontre nationale Action Cœur de Ville ,qui s’est tenue le mardi 19 mars à Paris, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires, a dévoilé les résultats de la consultation nationale « Réinventons nos cœurs de ville ». Cette consultation, lancée par le ministère en direction des 222 villes bénéficiaires du programme Action Cœur de Ville, vise à accompagner la réalisation de projets emblématiques, innovants et répondant aux objectifs de dynamisation des centres-villes avec une dominante habitat et/ou commerce.

111 villes ont fait acte de candidature. 54 villes ont été retenues pour bénéficier dès 2019 d’un accompagnement technique, financier et méthodologique de la part de l’État et des co-financeurs du programme Action Cœur de Ville (Banque des Territoires, Action Logement,
Agence nationale de l’habitat).

La Ville de Limoges, qui avait axé sa candidature sur l’ilot Élie-Berthet, est lauréate de l’appel à projet. L’objectif vise la définition et la mise en œuvre d’un projet sur cet espace d’environ 1 500 m² dans l’hyper-centre.

Les prochaines étapes sont :

• le lancement en juin 2019 d’un appel à manifestation d’intérêt auprès d’équipes pluridisciplinaires (opérateurs immobiliers, investisseurs, architectes, urbanistes, paysagistes, programmistes, designers) ;
• puis, pour les groupements retenus, une phase d’élaboration et de remise des offres s’achevant en juin 2020 ;
• et enfin, la mise en œuvre par l’opérateur retenu du programme proposé.

Centre social municipal de Beaubreuil

Le projet 2019-2021 officialisé

Le 18 mars, le centre social municipal de Beaubreuil a remis officiellement à ses différents partenaires institutionnels et associatifs, ainsi qu’aux habitants ayant participé à son élaboration, son projet social pour les trois années à venir.

Le centre social de Beaubreuil est né de la volonté de la Ville de Limoges de mener une politique sociale dans chacun des quartiers prioritaires. Il a pour vocation de proposer des actions d’animation de la vie sociale en direction des jeunes et des familles. Ses missions
consistent à :

• coordonner les actions menées sur le quartier,
• apporter une offre d’animation sociale,
• être un vecteur des actions menées au titre du Nouveau programme de rénovation urbaine (NPRU), d’en assurer l’accompagnement ainsi que la concertation avec les habitants,
• devenir un espace ressource et de communication pour la population et l’ensemble des acteurs du terrain,
• et être facilitateur dans la mise en œuvre d’initiatives individuelles et collectives des habitants.

En 2018, l’équipe du centre social a travaillé sur l’élaboration du projet social de la structure pour les trois années à venir, dans une démarche participative avec les partenaires institutionnels et associatifs, mais également avec les habitants. Cette concertation s’est traduite par la mise en place de tables de concertation, de comités de pilotage, de comités techniques et de groupes de travail. En parallèle, des réunions adhérents adultes et jeunes se sont déroulées afin d’élaborer des objectifs et actions communs. Durant l’été, l’équipe a recueilli la parole des habitants et des questionnaires ont également été proposés aux adolescents de l’accueil de loisirs afin de collecter leurs propositions.

De cette démarche participative est né le projet social de la structure. Celui-ci définit les projets qui seront mis en œuvre et développés durant les trois années à venir, autour des thèmes suivants :

• l’accueil et la veille sociale,
• la communication,
• l’accueil de loisirs pour adolescents,
• une activité radiophonique proposée aux jeunes,
• les séjours de vacances,
• la mise en œuvre de l’accompagnement à la scolarité par la découverte des métiers et la création audiovisuelle sur des thèmes ayant trait à la prévention,
• les projets intergénérationnels,
• le pilotage des animations de rue et des moments festifs,
• le développement du bénévolat, le parrainage par les adhérents pour accompagner les habitants vers le centre social,
• l’appropriation des locaux et de l’environnement du centre social,
• le développement de l’accès à la culture.

Chacun de ces thèmes sera traité en prenant en compte la démarche participative, le développement du soutien à la parentalité, l’accompagnement et la concertation en matière de rénovation urbaine, cela afin de tenir compte des besoins prioritaires exprimés par les
habitants et d’adapter en continue les orientations du centre social.

Réglementation contre le bruit

La ville de Limoges rappelle qu’un nouvel arrêté municipal modifie les horaires autorisés pour les travaux de jardinage et de bricolage depuis février 2017.

Les travaux de bricolage ou de jardinage réalisés par des particuliers à l’aide d’outils ou d’appareils susceptibles de causer des nuisances sonores portant atteinte à la tranquillité du voisinage, tels que pompes d’arrosage, tondeuses à gazon, motoculteurs, débroussailleuses tronçonneuses, perceuses, raboteuses, scies … sont interdits, en dehors des horaires suivants :


– Du lundi au vendredi : 8h30 – 12h et 14h30 – 19h30
– Samedi : 9h- 12h et 15h – 19h
– Dimanche et jours fériés : 10h – 12h

Le Service Communal d’Hygiène et de Santé de la Ville de Limoges, dans le cadre de ses missions et des pouvoirs de Police du Maire, traite l’ensemble des réclamations des administrés de la Ville de Limoges relatives aux nuisances sonores.

 

Renseignements
Direction sécurité prévention salubrité
Service communal d’hygiène et de santé
Tel. : 05.55.10.56.52

Téléchargez l’arrêté municipal

 

Partenariat CCAS – Association Varlin Pont-Neuf

Le CCAS de la Ville et l’association Varlin Pont-Neuf signent une convention de partenariat en faveur de logements pour les jeunes en insertion

Le CCAS de Limoges conduit, depuis de nombreuses années, une démarche volontaire d’aide en direction des jeunes* en difficulté, notamment à travers le dispositif Allocation Logement Temporaire (ALT) conduit par le service Accueil Social des Jeunes (ASJ).

Ces jeunes, qui connaissent souvent des problèmes d’exclusion sociale et professionnelle, bénéficient d’un accompagnement socio-éducatif personnalisé mené par des travailleurs sociaux de l’ASJ, et complété par des ateliers collectifs sur des thèmes tels que la citoyenneté,
le logement, l’accès aux droits, l’estime de soi, la réalisation de CV, etc.

Grâce à une convention ALT signée avec l’État (pour l’hébergement de personnes vulnérables), le CCAS vient en aide à une cinquantaine de jeunes sans domicile chaque année, avec un taux d’ouverture vers l’emploi/la formation de 60 %.

Actuellement le CCAS loue 26 logements ALT sur la commune de Limoges auprès de différents partenaires dont l’association Varlin Pont-Neuf pour six logements au foyer de jeunes travailleurs.

Cette nouvelle convention de partenariat permet de fixer les modalités de mise à disposition des logements aux jeunes en insertion présentés par le CCAS (en déclinaison de la convention ALT signée avec l’État). L’association met à disposition du CCAS, ses compétences et sa logistique en matière de logement et permet l’utilisation des équipements communs. Par ailleurs, les professionnels des deux structures peuvent s’associer pour apporter aux bénéficiaires un parcours résidentiel de qualité, leur permettant de développer leur autonomie.

Signature du contrat pour l’enfance et la jeunesse

La Ville de Limoges et la Caisse d’allocations familiales (CAF) signent officiellement le nouveau contrat pour l’enfance et la jeunesse (CEJ) 2018-2021 mardi 12 mars 2019 en présence d’Émile Roger Lombertie, maire de Limoges, Nadine Rivet, adjointe au maire en charge de la petite enfance, Samia Riffaud-Brunet, présidente du Conseil d’administration de la CAF de la Haute-Vienne et Dominique Troudet, directeur de la CAF de la Haute-Vienne

Depuis 2006, dans le cadre du contrat enfance et jeunesse, la Ville de Limoges et la CAF de la Haute‑Vienne mettent en œuvre des projets d’amélioration de l’accueil destiné aux enfants et aux jeunes jusqu’à 17 ans. Ce contrat d’objectifs et de cofinancement couvre une période de quatre années. Le précédent CEJ s’est achevé le 31 décembre 2017. En octobre 2018, le Comité de pilotage réunissant les représentants de la CAF et de la Ville de Limoges a décidé sa reconduction jusqu’au 31 décembre 2021.

Le CEJ permet à la Ville de Limoges de développer et de renforcer son offre de services en faveur de l’enfance et de la jeunesse sur le territoire communal.

Au cours du CEJ 2014-2017, dans le domaine de la petite enfance, la capacité des établissements d’accueil des jeunes enfants (EAJE) a été portée à 613 places.

Dans le domaine de la jeunesse, six accueils de loisirs sans hébergement (ALSH) périscolaires ainsi que trois ALSH extrascolaires et deux ALSH pour les adolescents ont été ouverts pour renforcer l’offre de loisirs municipale.

En l’espace de cinq ans, de 2012 à 2017, les ALSH périscolaires municipaux ont connu un doublement de leur fréquentation. Celle-ci est passée de 51 128 à 110 166 heures.enfants.

La Ville de Limoges a ainsi pu percevoir des financements complémentaires de la CAF : ceux-ci ont augmenté de 22 %, passant de 4,9 à 6 millions d’euros.

 

LES OBJECTIFS 2018-2021 POUR L’ENFANCE

> Poursuivre la mise en œuvre des actions en faveur de la santé et de l’éducation des jeunes enfants dans les crèches,
> Développer les missions du relais d’assistantes maternelles (RAM), dans le cadre du schéma directeur de la petite enfance (SDPE) avec la mise en place du numéro unique d’inscription dans les établissements d’accueil des jeunes enfants, la mise en oeuvre de l’observatoire de la petite enfance et le déplacement de l’antenne du RAM de Beaubreuil dans le nouvel Espace Sanfourche, 
> Restructurer l’offre d’accueil collectif dans le centre de Limoges : ouverture d’une crèche privée de 32 places (fin 2019 – début 2020) avenue de la Révolution dont 16 places seront réservées par la Ville, dans le cadre d’un marché à conclure pour compenser la fermeture des EAJE La Marelle (20 places) et Les petits malins (12 places) en juillet 2019.

 

LES OBJECTIFS 2018-2021 POUR LA JEUNESSE

> Poursuivre les partenariats et l’étude engagée autour de l’observatoire des accueils de loisirs de Limoges,
> Organiser des ALSH périscolaires le mercredi, sur la journée, à la suite de la nouvelle organisation des rythmes éducatifs, dès septembre 2018,
> Créer un accueil de loisirs, sur la commune de Limoges, répondant aux besoins des enfants et des jeunes, de 3 à 12 ans et de leurs parents : travailler au projet de construction d’un nouveau centre de loisirs municipal sur le site d’Uzurat, d’une capacité d’environ 400 places,
> Développer des actions spécifiques et animations en direction des jeunes de 12 à 17 ans hors ALSH,
> Structurer l’offre d’activité pour les adolescents du Centre social municipal de Beaubreuil (extension et nouveau projet pédagogique ALSH et séjours).

Espaces verts

Le parc de la roseraie entame sa métamorphose

À partir du lundi 18 mars, la Ville de Limoges va débuter une première phase de travaux dans le parc de La Roseraie. Dans le cadre du réaménagement du quartier du Val de l’Aurence (via la révision du Plan local d’urbanisme), la municipalité souhaite en effet que La Roseraie
devienne un espace vert plus attractif et dynamique, participant à l’amélioration du cadre de vie des habitants.

Les exigences du jardin et de ses 2 007 rosiers (175 variétés) ne sont aujourd’hui plus en adéquation avec les nouvelles pratiques de gestion durable des espaces verts mises en place par la loi Labbé : cette ancienne roseraie est très gourmande en eau (voire en traitements aujourd’hui interdits avec le « Zéro phyto ») et n’est plus adaptée au climat qui a évolué. De ce fait, une majorité des rosiers était déjà malade en 2014. Ce projet pluriannuel de rénovation permettra donc d’offrir aux visiteurs de nouveaux aménagements paysagers avec une diversité végétale plus importante et mieux adaptée.

Les travaux, qui débutent le 18 mars, vont consister pour les agents de la direction des espaces verts, de l’environnement et de la biodiversité à retirer une première portion de rosiers qui seront mis en jauge à la pépinière municipale. En avril, suivront des travaux de préparation des sols et des surfaces de circulation, ainsi qu’une rénovation des réseaux d’adduction pour l’arrosage des jeunes plantes.

En mai, seront réalisés des travaux de plantation des trois jardins thématiques qui feront l’objet de l’exposition estivale des espaces verts, organisée du 23 juin au 15 septembre. Ces trois jardins, dont le fil conducteur sera la matière végétale (fibre, teinture, textile…), s’inscriront dans la future identité de La Roseraie : un jardin des couleurs et des senteurs.

D’autres aménagements paysagers seront menés à l’automne 2019 et en 2020. L’ensemble des rosiers seront retirés au cours de différentes étapes qui se dérouleront sur plusieurs années. Les rosiers conservés seront à terme valorisés au sein d’un nouvel espace plus durable au jardin de l’Évêché. Ce projet s’inscrit dans le cadre de la restructuration globale des espaces verts et de la construction du futur jardin des villes jumelles.

Lot-et-Garonne : le député Olivier Damaisin traverse sa circonscription à la marche

Le député LREM Olivier Damaisin, accompagné de sa suppléante Farah Hamidani, traverse la troisième circonscription du Lot-et-Garonne à la marche. Ils parcourent sur 120 kilomètres le Villeneuvois du Nord au Sud pour rencontrer les habitants. 

Assistant.e communication, vie associative et accueil public / Cité de l’Accordéon

Descriptif de la structure :

La Cité de l’Accordéon est une association qui organise le festival Les Nuits de Nacre à Tulle et met en place des opérations de valorisation de l’accordéon sur le territoire tulliste. Gérée par des passionnés de cet instrument, bénévoles et militants, l’association est un acteur majeur dans le paysage culturel tulliste.

En particulier, le festival Les Nuits de Nacre a des frontières beaucoup plus étendues que la simple manifestation. Il représente une ville voire un département. L’enjeu est autant touristique que populaire, tout en expérimentant de nouvelles formes. Il repose sur un projet artistique et culturel ambitieux pour la ville de Tulle.

L’organisation de festival est désormais mise en place par une équipe professionnelle élargie à d’autres acteurs culturels dont Des Lendemains Qui Chantent, SMAC de Tulle.

Descriptif du poste :

Sous l’autorité du président, et en lien avec le comité de pilotage du festival et l’équipe administrative, l’assistant.e communication et vie associative aura en charge les activités suivantes :

  • Communication
    • mise en place de la stratégie de communication du festival
    • suivre la réalisation des supports de communication
    • organisation de la diffusion des supports de communication
    • réalisation des documents à destination de la presse et des média
    • réalisation des animations web
    • réalisation de la revue de presse
    • organisation des points presse et média
  • Logistique du festival
    • mise en œuvre des accueils du public sur le festival
    • mise en œuvre des accueils presse et média sur le festival
    • assistance à la régie générale sur le festival
  • Vie associative
    • aide à l’organisation des temps associatifs (CA, Bureau, Assemblée Générale)
    • aide au suivi administratif de la vie de l’association
  • Relations institutionnelles
    • soutien aux relations extérieures et institutionnelles
    • participation aux travaux au sein des réseaux culturels nationaux, régionaux et locaux
    • soutien à l’élaboration de projets en coopération et en partenariat
  • Accueil du public
    • accueil du public dans les locaux de l’association
    • réception des appels, courriers et courriels
    • redirection des demandes aux différentes personnes de l’équipe
    • secrétariat et intendance

Profil recherché :

Intérêt pour les musiques actuelles

Permis B obligatoire

La connaissance de l’accordéon serait un plus.

Savoir faire recherchés

Maîtriser l’outil informatique

Rechercher, analyser et diffuser des informations

Organiser et mettre en œuvre des dispositifs d’accueil du public

Concevoir des dispositifs de recueil des demandes des usagers et de régulation – médiation

Animer des réunions d’information

Informer, orienter et conseiller

Analyser la demande

Rédiger des communiqués et des articles de presse

Travailler en mode projet

Capacité à intégrer rapidement un projet en cours

Savoir être recherchés

Comportement relationnel : patient.e, convivial.e, esprit d’équipe, diplomate, à l’aise à l’oral, pédagogue, ouvert.e, à l’écoute, coopératif.ive

Comportement individuel : consciencieux.euse, forte capacité d’adaptation, esprit

d’initiative, sens des responsabilités, prise d’initiatives, inventivité, créativité

Grande disponibilité (soirées, week-end)

Conditions du poste :

Contrat à Durée Déterminée de 11 mois à temps plein pouvant évoluer vers un CDI

Période d’essai de 1 mois

Rémunération : groupe 6 de la convention collective des entreprises culturelles et artistiques

Lieu d’activité : Tulle, Corrèze

Poste à pourvoir le 1er février 2018

Modalités de candidature :

Adresser candidature avant le 15 janvier 2018 par mail (recrutement chez accordeon.org)

Association la Cité de l’Accordéon

Tél. : 05 55 20 28 75

Site : accordeon.org

Assistant-e de coordination territoriale et culturelle (stage) / JM France Nouvelle-Aquitaine

Description de la structure :

Avec quarante pays, les JM France forment les Jeunesses Musicales International, la plus grande ONG en faveur de la musique, reconnue par l’UNESCO. Les JM France inventent depuis près de 75 ans la musique accessible à tous et en premier lieu aux jeunes. Chaque année sur le territoire, leur réseau composé de 1 200 bénévoles et partenaires culturels organise 2 000 spectacles et ateliers principalement sur le temps scolaire. Reconnues d’utilité publique, les JM France accompagnent ainsi 420 000 spectateurs de 3 à 18 ans dans la découverte des musiques (actuelles, classiques, du monde), vecteur de culture et de citoyenneté.

La mission se déroulera au sein de l’association régionale des JM France Nouvelle-Aquitaine, pôle territorial du Limousin et plus spécifiquement sur la Corrèze.

Le territoire Limousin regroupe actuellement 51 délégations JM France qui organisent les concerts sur territoire (170 représentations en 2016-2017 représentant 34 000 entrées ?) et développe des projets d’action culturelle ou encore dispose de conventions de partenariat avec des structures culturelles labellisées.

Description des missions :

Sous l’autorité de la Vice-Présidente JM France Nouvelle-Aquitaine déléguée au territoire Limousin, de la présidente JM France Corrèze, et en collaboration étroite avec la coordinatrice régionale, vous aurez pour mission principale l’animation et le développement du réseau JM France, principalement sur le territoire corrézien :

  • Soutien au développement culturel territorial : identification des partenaires locaux et des collectivités territoriales, lien avec les opérateurs culturels.
  • Appui aux délégations locales : suivi des activités, conception de projet (appui en ingénierie), soutien au développement des partenariats.
  • Vie associative : suivi et organisation des temps statutaires de la vie associative, développement de la communication interne…
  • Suivi des actions culturelles en cours, force de proposition pour de nouveaux projets (élaboration de budget prévisionnel, dossier de demande de subvention…)
  • Communication externe : communiqué de presse sur les actions…
  • En lien avec la coordinatrice, définition de nouvelles orientations stratégiques pour l’association.

Profil recherché :

Doté-e d’un fort esprit d’équipe, vous partagez les valeurs et les missions de l’association et êtes totalement engagé-e dans ses objectifs et son fonctionnement. Autonome et organisé-e, vous savez vous organiser en fonction des échéances de vos missions.

Vous êtes force de proposition, dynamique, diplomate et rigoureux(euse). Vous faites preuve d’une grande capacité rédactionnelle et relationnelle.

Vous maîtrisez les logiciels de bureautique (Word, Excel, Outlook…) et une connaissance des logiciels PAO serait un plus.

Licence professionnelle ou Master autour des métiers de la culture

Conditions du stage :

Début du stage : à partir de mars/avril 2018 pour une durée de 6 mois

Gratification : 554,40€ d’indemnités / mois

Temps de travail 35h par semaine.

Lieu : basé à 26 ter, avenue Guynemer, 19100 Brive

Modalités de candidature :

Candidature (lettre de motivation et CV) à adresser à Roselyne VERHILLE, Vice-Présidente Nouvelle-Aquitaine et à faire parvenir exclusivement par mail (jleman chez jmfrance.org).

JM France en Nouvelle-Aquitaine

26 ter avenue Guynemer

19100 Brive-la-Gaillarde

Tél. : 06 20 67 28 80

Site : jmfrance.org

Fin de l’AVEC en Limousin

Lors du Conseil de Surveillance de l’AVEC en Limousin du 3 mai dernier, le Président de cette instance, représentant du Président de Région, annonçait que le Conseil Régional arrêterait de financer l’AVEC en Limousin à partir du 1er janvier 2018. Le Directoire de l’AVEC ayant pris acte de cette décision, s‘est vu obligé d’annoncer l’arrêt pour raisons économiques des activités de l’AVEC en Limousin. Le 06 juillet dernier, l’Assemblée Générale Extraordinaire a voté la dissolution de l’agence.

Le 1er janvier 2018, l’AVEC en Limousin ne mènera plus d’actions mais ses activités auront une continuité au sein d’autres structures :

Les services du Parc de matériel seront repris par l’association APMAC Nouvelle-Aquitaine de Saintes qui créera sa première antenne à Limoges dès le 1er janvier. Les ateliers resteront accessibles au 25, rue Charpentier à Limoges. À partir de cette date les réservations et les demandes d’informations se feront auprès de l’APMAC.

  • « culture-en-limousin.fr » et « GéoCulture – Le Limousin vu par les artistes » vont se fondre dans un service numérique culturel créé au sein de la Direction de la Culture du Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine afin de bâtir et proposer un nouveau projet. Le service « culture-en-limousin.fr » ne sera plus en ligne à partir du 1er janvier 2018 mais « GéoCulture – Le Limousin vu par les artistes » restera accessible sur geoculture.fr.
  • Une antenne de l’A., Agence Culturelle Nouvelle-Aquitaine, sera créée à Limoges et reprendra notamment des missions d’accompagnement des acteurs culturels tout en apportant d’autres services. Cette antenne sera située dans les locaux actuels de l’AVEC en Limousin au 27, boulevard de la Corderie.
  • Le Directoire de l’AVEC en Limousin et l’ensemble du personnel de l’agence remercient ses usagers et ses partenaires pour leur soutien et tiennent à exprimer la fierté qu’ils ont eu à travailler pour les acteurs culturels du Limousin.

Le Directoire de l’AVEC

Tremplin Action Jazz #6

Dans le cadre de sa politique de soutien à la création artistique en région, Action Jazz organise son 6e Tremplin le samedi 27 janvier 2018 au Rocher de Palmer à Cenon.

Ce tremplin s’adresse aux groupes de jazz et de musique improvisée de la région Nouvelle-Aquitaine, du solo au septet maximum, tous styles confondus, dont la notoriété ne serait pas avérée et n’ayant jamais été distribués par un label commercial.

Un jury de professionnels du spectacle, de journalistes et d’animateurs radio désignera les lauréats qui bénéficieront d’opportunités de trouver des espaces d’expression nouveaux, dont la programmation dans les clubs et les festivals de jazz partenaires.

Le dossier d’inscription est à demander par mail (tremplin chez actionjazz.fr).

La date limite du dépôt du dossier de candidature est le 15 décembre 2017.

Action Jazz

Mél. : tremplin chez actionjazz.fr

Site : actionjazz.fr

Appel à projet KIMU / Institut culturel basque

Le 13 décembre 2017, Donostia Kultura et l’Institut culturel basque lancent KIMU, troisième appel à projet du programme de formation en arts scéniques destinés au jeune public.

Quatre artistes du Pays Basque seront sélectionnés au terme de cet appel à projet qui se clôturera le 7 janvier 2018.

Calendrier :

  • Appel à candidatures : 13 décembre 2017
  • Date limite de candidature : 7 janvier 2018
  • Choix des candidats : 17 janvier 2018
  • Début du programme : 3 février 2018
  • Fin du programme : 30 septembre 2018

Institut culturel basque

Mél. : frank.suarez chez eke.eus

Site : eke.eus/fr